Rechercher

Les étirements

En 2003, Gilles Cometti publie un article en deux parties ou du moins une revue de littérature selon laquelle :


Durant l’échauffement :

  • les étirements ne permettent pas un échauffement musculaire correct

  • aucun effet sur la performance voire une atteinte des qualités physiques de vitesse, de force et de puissance

  • les étirements préalable aux efforts en prévention des blessures, sont inefficaces et peuvent présenter au contraire un risque supplémentaire lié : à l’augmentation de la tolérance à l’étirement par une augmentation du seuil de la douleur (effet antalgique), aux microtraumatismes engendrés par ces étirements, à la perturbation de la coordination agoniste-antagoniste, au phénomène de « Creeping » qu’ils induisent (réorganisation de l’orientation des fibrilles de collagène)

Les étirements sont donc pour lui fortement déconseillés en phase de préparation, pour toutes les activités autres que celles qui nécessitent d’importantes amplitudes articulaires.

En fin de séance :

  • les étirements ne constituent pas le meilleur moyen de faciliter le drainage sanguin (et l’effet pompe)

  • les étirements n’ont aucun effet(s) notable(s) sur la prévention des courbatures et peuvent les aggraver dans certains cas (on pense notamment aux étirements réalisés suite à une séance ou un exercice excentrique : qui peut également être l’effet recherché pour amplifier l’impact de la séance/l’exercice)

  • effets négatifs des étirements sur la récupération

Cometti précise de privilégier plutôt les étirements en fin de séance comme un moyen d’amélioration de l’amplitude articulaire.

D’un point de vue physiologique et d’une manière générale, il exprime dans la seconde partie de sa publication la non justification de la pratique de séance(s) totalement dédiée(s) aux étirements pour des disciplines où la recherche de l’amplitude ne fait pas partie des objectifs de compétition. Il préconise d’ajouter les étirements au coeur même de la séance en les couplant aux exercices pendant les périodes de récupération. « Un bon complément à la musculation mais en aucun cas une méthode à part entière »

C

onclut-il.

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

HO HO HO 🎅🏼🎅🏼🎅🏼 À la recherche d’un cadeau original pour vos proches ? Offrez Une, cinq ou dix séances de coaching perso 🏋🏻 Les boites cadeaux sont disponibles au studio p3p 🎁